Un silence

La guerre d’Algérie s’est imposée à moi par le poids de son silence. Les évènements, les actes réels sont tus, comme il l’ont été pour nous dont les père sont partis pour une guerre que personne ne nous a jamais racontée. J’ai voulu peindre le silence, rendre compte de la honte qu’il recouvre.